A Stival : un chantier exemplaire a permis de restaurer 800m de cours d’eau

Le comité de pilotage du syndicat s’est rendu à Stival pour réceptionner un des plus gros chantier d’hydromorphologie de Bretagne

Le CTMA à Cléguérec et Malguénac, sur le ruisseau de Stival : 800 m de cours d’eau restauré

Le ruisseau de Stival est un affluent du Blavet. A ce titre il joue un rôle important dans la reproduction des salmonidés comme la truite fario, ainsi que d’autres poissons migrateurs comme le saumon atlantique et l’anguille. En plus, il subit de fortes crues qui entrainent des inondations dans le village de Stival en aval.
Sur le site du Moulin de Trévenin le ruisseau a subit de nombreuses dégradations : approfondissement, suppression des méandres, création d’étangs, remblaiement des zones d’expansion des crues, plantations de résineux et de peupliers,…

Pour restaurer le bon fonctionnement de ce cours d’eau et des parcelles riveraines, le syndicat de la vallée du Blavet a mis en œuvre de lourds travaux de restauration hydromorphologique : restauration de l’ancien lit, recharge en granulats, suppression des étangs et des remblais, plantation d’une ripisylve adaptée,…

JPEG - 5.6 Mo

Les travaux, coordonnés par Yves Merle, technicien rivière du syndicat, ont durés plus de 3 mois et ont coûté près de 100 000 €. Ils ont été confiés aux entreprises Paulic de Baud (travaux de génie civil) et Tilly de Carentoir (travaux de ripisylve et de génie végétal). Ces travaux s’inscrivent dans un programme de gestion globale et cohérente des milieux aquatiques du bassin versant morbihannais du Blavet et à ce titre sont financés à 80 % par l’Agence de l’eau Loire Bretagne et le Conseil Général du Morbihan.

JPEG - 190.9 ko

Dernière modification :