Hydromorphologie

L’hydromorphologie des cours d’eau caractérise chaque cours d’eau et est directement liée à l’hydrologie. Elle regroupe : la largeur du lit, sa profondeur, sa pente, la nature des berges, leur pente, la forme des méandres ...et joue un rôle essentiel par rapport à la qualité biologique d’un cours d’eau, nécessaire à l’atteinte du bon état issu de la Directive cadre sur l’eau.

Les obstacles à l’écoulement, la chenalisation, le curage, la rectification du tracé, l’extraction de granulats, la suppression de ripisylve, l’imperméabilisation ou le retournements des sols sont autant de sources d’altérations hydromorphologiques.
La restauration hydromorphologique d’un cours d’eau permet d’augmenter sa capacité d’accueil pour de nombreuses espèces aquatiques animales et végétales.

Les différents travaux sur le lit mineur (principalement de la diversification du lit ou du rehaussement du lit) permettent :

  • De recréer des alternances de pentes faibles et de pentes fortes plus intéressantes pour la flore et la faune aquatique,
  • De favoriser des vitesses de courant plus rapide pour permettre le transport des sédiments.
  • De créer des zones naturelles aquatiques (caches sous-berges ou blocs rocheux dans le lit mineur) favorisant la diversité des espèces animales et végétales du cours d’eau.