Alternatives au désherbage chimique en légumes

Depuis plusieurs années, la qualité de l’eau sur le territoire ne cesse de s’améliorer sur les paramètres nitrates et phosphore. Les agriculteurs ont adapté leurs pratiques pour ainsi limiter leurs impacts sur la ressource en eau et les résultats sont visibles. Les produits phytosanitaires, plus récemment suivis dans le cadre des analyses d’eau, montrent que des efforts restent à fournir pour en limiter leurs traces. Des solutions agronomiques sont testées et se mettent en place sur le territoire. Le partage d’expériences est incontournable pour leur transfert et leur appropriation par l’ensemble des agriculteurs.

Dans ce contexte, deux rendez-vous techniques ont eu lieu sur le territoire du Blavet Morbihannais pour présenter des alternatives au désherbage chimique en légumes. Ils étaient financés dans le cadre du contrat territorial de bassin versant et organisés en partenariat avec la CECAB, Altho, Chambre d’agriculture de Bretagne, Nov’Agri, le Groupement des Agriculteurs Bio du Morbihan et le Syndicat de la vallée du Blavet. Une trentaine d’agriculteurs ont répondu présents pour ces deux événements.

Retour en images sur ces deux rendez-vous techniques…

Le 2 juillet 2019, Yann Le Jeloux nous a accueilli sur sa ferme, conduite en agriculture biologique, à Neulliac. Il nous a présenté le désherbage mécanique sur pommes de terre, son itinéraire technique ainsi que le matériel qu’il utilisait pour cela.

Un second rendez-vous technique a eu lieu le 5 juillet 2019 chez Jacques Le Paih sur l’une de ses parcelles à Pluméliau. Il nous a présenté le désherbage mécanique sur haricot. Une démonstration de herse étrille et de roto-étrille ainsi que les avantages et inconvénients de chacune de ces machines ont été présentés. De plus, divers socs de bineuse ont permis de compléter l’approche.

Pour information, le tour d’horizon du désherbage mécanique continuera l’année prochaine, avec de nouvelles cultures.