Aménagements bocagers sur Noyal-Pontivy

La commune de Noyal-Pontivy est une commune très ouverte en terme de bocage. Elle est sensible aux phénomènes d’érosion vers les cours d’eau. L’occupation du sol très agricole d’une part (plus de 80 % de la surface) et l’importance des cultures de légumes et pommes de terre d’autre part (nécessitant un tamisage de la terre la rendant donc plus légère) favorise ces phénomènes

Plusieurs aménagements étaient possibles :

  • Talus plantés ou nus
  • Billons plantés
  • Haies à plat
  • Déplacement d’entrées de champs dans le cas d’entrées de champs situées en bas de pente par lesquelles de l’érosion était possible.
  • Restauration de haies existantes : si une ancienne haie possède des trouées, elle ne joue plus son rôle de brise-vent. Le syndicat pouvait, dans ce cadre, prendre en charge une replantation entre les arbres existants.

La plantation d’arbres et arbustes n’est pas toujours souhaitée par les bénéficiaires de part l’orientation de l’aménagement qui causerait un ombrage excessif à la culture.
Elle est aussi difficile à mettre en œuvre sous des réseaux électriques ou téléphoniques, ce qui explique aussi l’absence de plants sur certains aménagements.

Les travaux se sont déroulés en deux tranches avec presque 13,5 km réalisés :

Hiver 2011 / 2012 :

  • réalisation des talus entre octobre 2011 et janvier 2012 puis enherbement des talus dans les semaines qui ont suivies leur création
  • plantation des arbres entre janvier et mars 2012

Automne 2012 :

  • réalisation des talus entre septembre et octobre 2012 puis enherbement des talus dans les semaines qui ont suivies leur création
  • plantation des arbres entre octobre et décembre 2012

Dernière modification :