Aménagements bocagers sur Saint-Thuriau

La commune de Saint-Thuriau est située en tête de bassin de l’Ével et plus particulièrement sur un sous bassin versant dont la masse d’eau est déclassée.

L’intérêt de cette commune qui a une densité bocagère plus importante que la moyenne du BV (mais nettement inférieure à la densité moyenne départementale cependant) était de compléter l’existant, le redensifier afin de protéger les nombreux cours d’eau sur la commune.

Plusieurs aménagements étaient possibles :

  • Talus plantés ou nus
  • Billons plantés
  • Haies à plat
  • Déplacement d’entrées de champs dans le cas d’entrées de champs situées en bas de pente par lesquelles de l’érosion était possible.
  • Restauration de haies existantes : si une ancienne haie possède des trouées, elle ne joue plus son rôle de brise-vent. Le syndicat pouvait, dans ce cadre, prendre en charge une replantation entre les arbres existants.

La plantation d’arbres et arbustes, si il y avait lieu, permettait de rendre les talus ou billons plus résistants en cas de gros orage (les racines des arbres permettent d’ancrer le talus au sol). En cas de plantation à plat (c’est à dire sans talus ou billons en dessous) permettait de créer des brise-vents notamment.

Les travaux se sont déroulés en deux tranches avec presque 3,5 km de réalisations :

Hiver 2011 / 2012 :

  • réalisation des talus entre octobre 2011 et janvier 2012 puis enherbement des talus dans les semaines qui ont suivies leur création
  • plantation des arbres entre janvier et mars 2012

Automne 2012 :

  • réalisation des talus entre septembre et octobre 2012 puis enherbement des talus dans les semaines qui ont suivies leur création
  • plantation des arbres entre octobre et décembre 2012

Dernière modification :