Au 1er janvier 2014, un syndicat pleinement opérationnel !

Après plus de 3 ans de discussions, le territoire a renforcé son organisation sur la compétence eau : le syndicat de la vallée du Blavet épouse désormais le périmètre hydrographique du bassin-versant du Blavet morbihannais. Parallèlement, la compétence tourisme a été redéfinie en 4 sous-compétences optionnelles pour répondre au mieux aux attentes de ses collectivités adhérentes.

Il aura fallu pas moins de 3 ans de concertation pour réfléchir, débattre, prendre en compte les souhaits de chacune des collectivités adhérentes au syndicat de la vallée du Blavet dans l’organisation du territoire. Depuis le 1er janvier 2014, avec la révision statutaire du syndicat de bassin versant, c’est chose faite !

Les nouveaux statuts confèrent au syndicat de la vallée du Blavet :

  • un territoire cohérent puisque son périmètre épouse, à de rares exceptions près, celui du bassin versant du Blavet morbihannais ;
  • une taille critique lui permettant d’être doté de moyens suffisant pour mener à bien ses missions (le syndicat est passé de 28 à 50 communes), aussi bien d’un point de vue financier que des moyens humains ;
  • une définition particulièrement précise de ses différentes compétences.

En ce qui concerne la compétence optionnelle liée au tourisme, celle-ci a été redéfinie en 4 sous-compétences bien distinctes permettant au syndicat de répondre au mieux aux attentes des collectivités adhérentes. Depuis le 1er janvier, elles ont désormais le choix parmi 4 compétences optionnelles très détaillées.