Les différentes phases du programme

Ce dispositif permet de bénéficier d’un financement de 80% avec le concours de fonds européens FEADER, d’aides du Conseil Régional, du Conseil Général du Morbihan et de l’Agence de l’eau Loire Bretagne.

Trois volets le constituent :

  • Un premier volet (V1) qui permet de faire l’état des lieux des éléments structurants du maillage bocager et définit les besoins en terme d’amélioration du bocage. Cette étude a permis de mettre en évidence que le bocage existant sur le bassin versant est insuffisant pour jouer un réel rôle de protection des cours d’eau. En effet, la densité bocagère y est de 35 mètres linéaires par hectare SAU [1] alors qu’elle est de 65 mL en moyenne dans le Morbihan.
  • Un deuxième volet (V2) qui approfondit l’étude en concertation avec l’ensemble des propriétaires et exploitants dans le cadre d’une démarche volontaire, afin de définir un programme d’actions répondant aux impératifs de la préservation de la qualité de l’eau et des milieux aquatiques.
  • Un troisième volet (V3) qui concerne les travaux à réaliser en vue d’améliorer le maillage bocager conformément au programme Breizh Bocage. En mars 2014, ce sont plus de 160 km d’éléments bocagers qui ont vu le jour sur 22 communes du bassin versant du Blavet morbihannais. JPEG

Notes

[1SAU : Surface Agricole Utile