Les fonctions du bocage

Après certaines catastrophes climatiques (inondation et coulées de boue), la population et les élus se sont ré-emparés de la question du bocage et ont incité à la restauration de celui-ci.

Mais à quoi sert le bocage ?

Le bocage joue des rôles multifonctionnels dans nos paysages.

  • un bien pour améliorer la qualité de l’eau :

- un frein à l’érosion : un talus bien positionné permet de retenir la terre et les eaux de ruissellement chargées en polluants dans la parcelle.

JPEG - 337.7 ko

- un frein au ruissellement : phénomène très fréquents mais moins « marquants » dans les parcelles puisqu’il n’entraine pas forcément d’érosion. De la même manière que précédemment, un talus permet de retenir l’eau des ruissellements dans la parcelle.

- un frein à la dérive : l’installation de haies bocagères en bord de cours d’eau ou fossé permet de limiter ou stopper les transferts de polluants par voie aérienne.

- une protection des zones tampons : le bocage, installé en ceinture, permet de ralentir la vitesse d’arrivée d’eau dans ces zones et favorise donc leur rôle épurateur.

  • Mais aussi un bien pour :
JPEG - 302.8 ko

- la qualité de nos paysages : le bocage permet de créer des haies brise-vent, un microclimat parcellaire tout en améliorant la perception et la structuration du paysage.

- maintenir la biodiversité : le bocage est un véritable réservoir pour de nombreuses espèces.